La gloiiiiire!

La Dépêche consacre à l’AMAP un nouvel article!

Publicités

Troc

Histoire de me sentir moins seule par ici (même en postant sous deux entités, il y a de l’écho), j’offre mon aide logistique et informatique à toute personne désireuse de contribuer au développement de cet espace.

Profitez de l’offre, elle risque d’être limitée dans le temps (vacaaaances, j’oublie tout, plus rien à faire du touuuut)

Marion.

Informatique

Qu’as-tu donc dans ton panier, du fromage, du fromage…

Malgré l’apparente hibernation, l’AMAP est en pleine effervescence!

Nous oeuvrons, pour l’heure, à diversifier les paniers: des oeufs, des colis de viande d’agneau, des herbes fraîches et autres tisanes…. Voilà qui pourrait bien rejoindre les radis et les fèves à venir.

Par ailleurs, une productrice de vin (Domaine Emile Grelier) nous propose ses produits. Êtes-vous intéressés?

(Et sinon, pas de fromage, encore…)

Marion.

Carrot cake de Noémie

  • 4 œufs
  • 350g de farine
  • 1 cuillère à thé de sel
  • 2 cuillères à thé de bicarbonate de soude
  • 2 cuillères à thé de cannelle
  • 400g de carottes
  • 150 de noix
  • 150g de raisins secs


1- Préchauffer le four à 4-5 (entre 120 et 150). Beurrer le moule
2- Râper les carottes. Battre sucre huile et œufs pendant 2 minutes.
3- Mélanger les ingrédients secs et les ajouter à l’appareil précédent. Battre 1 minute
4- Incorporer les carottes ainsi que les noix hachées grossièrement et les raisins secs
5- Faire cuire environ une heure.

Soupe lentilles et épinard aux épices

Ingrédients :

  • 250g de lentilles
  • 1 oignon
  • 2 belles poignées d’épinards nettoyés et épluchés
  • 1càs d’huile d’olive
  • 10g de beurre
  • 2càc de curry
  • 1 càc de graines de coriandre
  • ½ de càc de graines de cumin
  • 2 feuilles de laurier
  • du bouillon de légumes
  • sel et poivre

1- Commencez par griller rapidement les grains à la poêle. Mettez-les ensuite avec le curry dans un bol et écrasez-le tout au pilon sans trop insister.

2- Hachez grossièrement l’oignon après l’avoir épluché. Mettez-le dans une casserole avec l’huile d’olive et faites-le revenir jusqu’à ce qu’il commence à colorer. Ajoutez la moitié du mélange d’épices et les feuilles de laurier, mélangez bien et prolongez la cuisson pendant deux minutes.

3- Ajoutez les lentilles, mélangez et couvrez de bouillon de légumes. Portez à ébullition et faites ensuite blobloter jusqu’à ce que les lentilles soient bien cuites (reportez vous aux indications de l’emballage, les cuissons peuvent être assez différentes). Quand les lentilles sont presque cuites salez et poivrez.

4- Pendant ce temps portez à ébullition une grande casserole. Dès que l’eau est bouillante plongez-y les épinards et laissez-les deux ou trois minutes. Sortez-les ensuite et égouttez-les bien.

5- Quand les lentilles sont à point, mixez-les finement. Coupez les épinards en lanières et mélangez les avec la soupe.

Servez la soupe avec les épices restantes.

Chou rouge mariné au vinaigre et aux épices

https://i1.wp.com/cdn-elle.ladmedia.fr/var/plain_site/storage/images/elle-a-table/que-faire-avec/recettes/chou-rouge-marine-au-vinaigre-et-aux-epices/885166-2-fre-FR/Chou-rouge-marine-au-vinaigre-et-aux-epices_visuel_recette.jpg

Ingrédients:

  • 3 mini-choux rouges
  • 35 cl de vinaigre de vin rouge
  • 2 c. à soupe de cassonade
  • 1 c. à café de sel fin
  • 1/2 c. à café de grains de poivre parfumés
  • 1 c. à café de baies de genièvre
  • 1 c. à café de cannelle en poudre
  • 5 petites feuilles de laurier frais

Préparation :

1- Coupez les petits choux en 8 quartiers. Lavez-les rapidement sous l’eau courante, séchez-les, puis poudrez-les de sel fin et laissez-les mariner 12 h.

2- Égouttez les quartiers de choux, séchez-les dans un linge, puis tassez-les dans un bocal en plaçant entre chaque couche des baies de genièvre, des feuilles de laurier, des grains de poivre et un peu de cannelle.

3- Portez le vinaigre à ébullition avec la cassonade, puis versez-le dans le bocal. Le vinaigre doit couvrir les quartiers de choux. Fermez le bocal et laissez macérer 2 jours.

Purée de céleri rave aux pommes et aux noix

https://i1.wp.com/media-cache-ec0.pinimg.com/736x/29/d6/75/29d675d7f2730373ace6fc2fa10f728c.jpg


  • 800 g de céleri rave
  • 2 belles pommes douces
  • 12 cerneaux de noix
  • le jus d’un citron
  • 2 c. à soupe de persil ciselé
  • muscade
  • 100 g de beurre
  • sel, poivre
1 Pelez le céleri. Coupez-le en tranche puis en cubes et plongez-les au fur et à mesure dans de l’eau citronnée.
2 Égouttez-les et faites-les cuire à la vapeur 20 min au moins et jusqu’à ce qu’il soit bien tendre. Pelez les pommes, ôtez le coeur et les pépins, coupez la chair en dés.
3 Faites-les sauter à la poêle dans du beurre jusqu’à ce qu’ils soient tendres et en remuant sans les écraser. Poivrez.
4 Moulinez les cerneaux de noix. Pressez le céleri en purée et versez-la dans une casserole, à feu doux, incorporez les noix, le reste du beurre, sel, 2 pincées de muscade et les dés de pommes.
5 Versez la purée dans un joli plat chaud et servez avec un canard ou une pintade.

Avril 2014

Chers Ampiennes et Amapiens,

Quatre semaines sans nouvelles de la ferme… ! en voici un peu ;

Un bilan pour commencer, pour déplorer encore une fois une année 2013 difficile (et donc la sortie de l’hiver 2014 aussi !!), et pour laquelle j’implore votre indulgence.

Le futur ? Les semis battent leur plein, les salades, tomates, poivrons, aubergines, carottes et autres sont nés, ils essayent de prospérer malgré une météo fluctuante. Nous humains, nous développons un bon rhume, mais il semble aussi que les légumes n’apprécient guère les chauds froids de ces derniers mois !!!
Les travaux du sol sont fait : travail en profondeur pour essayer de décompacter ce sol qui a reçu tellement d’eau durant l’année écoulée.
Et travaux de fertilisation en y incorporant du fumier – la source d’engrais la plus naturelle qui soit avant que la chimie ne révolutionne les méthodes ancestrales paysannes (et de bon sens ??).
Et sinon, toujours des problèmes d’eau sur mes parcelles. Il faudra attendre l’été pour envisager des travaux lourds, je pense à faire des fossés avec une pelle mécanique, mais il faut pour cela un sol sec et stable !!

La clémence de l’hiver a quand même du bon : les fèves sont jolies à cette date. Nous verrons si les pucerons se réveilleront et si nos amies coccinelles jugulerons leur population !
Préparez les recettes pour que le site internet que vous avez aidé à impulser puisse vivre !

En attendant, bon appétit !
Votre dévouée maraîchère Hélène